L’assainissement de votre Fosse septique toutes eaux

Les fosses septiques toutes eaux ont toujours été des éléments pratiquement indispensables pour toute construction immobilière (bâtiment, maison, immeuble, etc.). Les fosses septiques, toutes eaux par exemple, permettent le bon assainissement de toutes les eaux usées d’une habitation. Leur but et leur mode de fonctionnement sont différents de celui des fosses septiques classiques. Mais surtout, ils présentent de nombreux avantages tant pour les particuliers que pour des entreprises. Découvrez comment fonctionnent ces fosses et quels sont les prix ?

Mode de fonctionnement des fosses septiques toutes eaux ?

Dans tous les schémas, les fosses septiques toutes eaux sont reliées en grande majorité à une canalisation qui a pour but de collecter et d’acheminer jusqu’à elles toutes les eaux tant celles ménagères que celles des vannes provenant de vos différentes toilettes. En suivant de nombreuses étapes, les eaux usées subissent plusieurs traitements pour cette raison, elles passent par de multiples compartiments. D’abord, les particules les plus lourdes telles que les papiers de toilette ou même les excréments descendent jusqu’au fond de la cuve et finissent par former une boue.

Quant aux matières plus légères, elles restent en surface. Par l’action de différentes bactéries très actives qui se nourrissent des matières organiques, ces matières sont liquéfiées. Dans le compartiment suivant, l’eau qui était au départ sale est déjà plus claire. Elle subit un traitement à épandage ou à filtre à sable. Grâce à tous ceux-ci, l’eau qui sort de ces fosses septiques est saine tant pour l’homme que pour l’environnement.

Règles et installations des fosses septique toutes eaux

En ce qui concerne les règles :

  • 35 mètres doivent au minimum séparer votre fosse d’un point d’eau telle qu’un puits, une source ou même un captage d’eau potable utile pour la consommation.
  • Pour ne pas subir des dommage sur la fosse septique, il est important d’éviter la présence d’arbre ou arbuste à moins de 3 mètres, car leurs racines sont incontrôlables.

Pour l’installation, les fosses septiques toutes eaux avec ou sans épandage requièrent un très gros travail de terrassement. Et de par ses multiples compartiments, il est important de faire appel à des professionnelles qualifiées pour sa construction. Tout commence par de multiples calculs qui varient en fonction du nombre de pièces principales de l’habitation. Par exemple, pour 5 pièces constituées de 3 chambres, salon et cuisine, la fosse septique toute eau aura un volume d’environ 3 m3 et, en cas de pièces supplémentaires, on ajoute 1 m3. 

Ensuite, on réalise un schéma d’installation de fosse septique toutes eaux. Après avoir creusé, on fait un coffrage. D’autres opérations telles qu’aplatir parfaitement le fond du trou par un lit de sable d’environ 10 à 15 cm par exemple, le remblaie des contours de la fosse, la mise en place des tuyaux avec une pente et bien d’autres éléments tout aussi importants.

L’entretien des fosses

Contrairement aux fosses septiques classiques, la fosse septique toutes eaux requièrent plus d’entretien. Il est important de faire appel à des vidangeurs certifiés pour ne pas rencontrer de problème mineur ou majeur. Il est aussi essentiel de limiter l’utilisation de produits dangereux tels que les détergents ou l’eau de javel qui pourraient gêner l’équilibre bactériologique de ces dernières et compliquer son fonctionnement.

Les fosses septiques, toutes eaux possèdent des prix qui varient entre 3500 et 7500 € en fonction du type d’installation. En plus de cela, il est possible d’avoir des frais annexes, tels que l’étude de terrain coutant entre 200 et 500 € et bien d’autres analyses.